Santé & Bien-être

Comment faire du cloud chasing ?

Le cloud chasing est considéré comme un art ou un sport. Il consiste à produire les nuages les plus gros et les plus épais possibles avec une cigarette électronique associée à un matériel spécifique. Comment faut-il s’y prendre pour faire du cloud chasing ?

Fonctionnement du cloud chasing

Le phénomène du cloud chasing (chasse aux nuages) est devenu une discipline pratiquée par des vapoteurs un peu partout dans le monde, surtout aux États-Unis où de grandes compétitions sont régulièrement organisées.

Le but est de dégager de gros et épais nuages, puis d’utiliser ses mains pour dessiner différentes sortes de figures encore appelées stricks avec cette vapeur émise. Les spécialistes de la vape sont capables de produire des figures aussi impressionnantes les unes que les autres sur la base de ces nuages.

Pour ce faire, les cloud chasers ou chasseurs de nuages se servent des e-liquides à base de VG (glycérine végétale) et de PG (propylène glycol). La VG exprime la densité de l’e-liquide, tandis que le PG indique sa fluidité.

C’est le taux de VG qui détermine la quantité de vapeur que vous pouvez produire. Il faut donc opter pour un taux de VG maximum pour avoir une vapeur très dense. Ainsi, pour obtenir de plus gros nuages, il faut privilégier les e-liquides 100% VG. Toutefois, si vous voulez avoir un peu de saveur vous pouvez choisir du 30% PG associé à du 70% VG.

Aussi faudra-t-il faire attention au taux de nicotine ou même éviter totalement d’en avoir dans votre e-liquide. Car l’excès de nicotine peut réduire la grosseur des nuages.

Par ailleurs, il est important de savoir quel matériel spécifique utiliser pour un bon résultat.

Quel matériel pour le cloud chasing ?

La pratique du cloud chasing implique l’usage d’un certain nombre de matériels. En effet, vous devez posséder un kit de vapeur de bonne qualité pour votre sécurité, mais aussi pour obtenir les plus gros nuages.

Ainsi, il vous faudra les différents accessoires suivants :

  • un atomiseur ou dripper,
  • un accumulateur,
  • un clearomiseur,
  • les fils résistifs,
  • le coton,
  • un mod.

De plus, vous devez prendre en considération un certain nombre de facteurs tels que le cotonnage, l’airflow, ainsi que la composition du e-liquide.

Enfin, vous devez vous entraîner pour mettre au point votre technique de respiration et de soufflage.

La cigarette électronique sert avant tout à se sevrer du tabac

Si vous voulez avoir la meilleure cigarette électronique pour faire du cloud chasing, c’est possible. Mais vapoter est surtout utile pour se sevrer du tabac pour de bon. En effet, chaque année, le nombre de fumeurs diminue tandis que la cigarette électronique prend de plus en plus de place sur le marché. Et ce n’est pas un hasard puisque plus de 700 000 français clament avoir arrêté de fumer grâce au vapotage en dix ans.

En effet, la cigarette électronique semble s’imposer comme l’alternative la plus efficace au tabac, celle qui permet de dire non à la cigarette avec le plus de réussite. Elle permet aux anciens fumeurs de se sevrer en douceur, eux qui peuvent gérer le dosage de nicotine présent dans les liquides et conserver certaines habitudes gestuelles qu’ils ont prises avec la cigarette.

Mais surtout, la cigarette électronique est utile puisqu’elle permet de supprimer plus de 4000 substances toxiques et / ou cancérigènes présentes dans le tabac. On le sait, ce dernier est extrêmement nocif pour la santé. En France, plus de 70 000 personnes meurent chaque année à cause du tabac. Il permet en effet, notamment, le développement de maladies considérées comme évitables, c’est-à-dire qu’elles ne se seraient pas développées sans lui. A titre d’exemple, le cancer du poumon concerne dans neuf cas sur dix des fumeurs. Or, on sait que les risques de développer ce cancer sont divisés par deux après cinq ans sans tabac. Et après une dizaine d’années de sevrage, les anciens fumeurs retrouvent une espérance de vie égale aux personnes qui n’ont jamais fumé de leur vie.

Et les conséquences sur le porte-monnaie sont également notables. En effet, chaque année, les taxes sur le tabac font augmenter le prix des paquets. Par conséquent, un fumeur français dépense en moyenne 350 euros par mois pour acheter des cigarettes. Or, ce chiffre tombe à 50 euros pour les vapoteurs. A la fin du mois, la différence se fait logiquement ressentir et votre compte en banque n’affiche plus la même couleur.

Avec la cigarette électronique, vous pouvez dire adieu une bonne fois pour toute à l’odeur du tabac, celle qui s’incruste partout (vêtement, peau, cheveux) et qui dérange vos proches non-fumeurs. Si seulement elle ne faisait que les déranger. La fumée est en effet très nocive pour eux (contrairement à celle de la cigarette électronique). Chaque année, plus de 600 000 personnes décèdent à cause du tabagisme passif. Elles meurent donc du tabac sans avoir fumé de cigarette. Ce n’est pas le cas avec la cigarette électronique puisqu’il ne s’agit pas de fumée (il n’y a pas de combustion) mais de vapeur d’eau. Et cette vapeur disparaît à 95% en moins d’une minute. C’est donc cent fois plus rapide que pour la fumée des cigarettes.

En vous sevrant du tabac avec la cigarette électronique, vous pensez donc à vous, à votre propre santé, mais aussi à celle de vos proches. Alors profitez de cette alternative efficace au tabac pour enfin retrouver une vie saine.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %