Assurance

Dans quels cas peut-on résilier son assurance habitation ?

Que vous soyez locataire ou propriétaire d’une maison, il est important de souscrire une assurance habitation. Cette dernière vous permet en réalité de bénéficier d’une indemnisation en cas de sinistre. Néanmoins, il arrive des moments ou certaines personnes souhaitent résilier leur contrat d’assurance. Dans quel cas peut-on le faire ? Focus !

Résiliez votre contrat pour des raisons de déménagement

Vous êtes locataire et vous avez souscrit une assurance habitation. Dans ce cas, il est important de notifier à votre assureur les changements que vous souhaitez effectuer. Dans le cadre d’un déménagement, vous pouvez choisir de reconduire votre contrat d’assurance pour la nouvelle habitation.

En revanche, vous avez la possibilité de résilier le contrat afin de souscrire un nouveau déjà au bout d’une année. Seulement, avant de faire une telle démarche, vous devez vérifier si ce cas a été pris en considération lors de la rédaction du contrat de l’assurance. Concernant l’annulation dudit contrat, vous devez rédiger une lettre que vous adressez à votre structure d’assurance 03 mois après déménagement.

Par ailleurs, il est important de notifier à votre assureur 2 mois avant le déménagement que vous comptez mettre un terme à votre contrat d’assurance habitation. Cela vous permettra de ne pas avoir à payer les primes de l’ancien logement.

Autre cas de résiliation d’une assurance habitation

En dehors du cas de résiliation de contrat énoncé ci-dessus, il existe bien d’autres raisons pour lesquelles vous pourrez mener cette opération.

Lorsque votre assureur pratique un tarif plus onéreux

Toutes les compagnies d’assurances ont le devoir d’expédier à leurs assurés un avis d’échéance. C’est une prérogative de la loi chatel. À cela doit s’ajouter la nouvelle grille tarifaire dans le cas où l’assuré souhaite renouveler son contrat.

En effet, s’il arrivait que vos primes d’assurance habitation augmentent sans aucun justificatif, vous pouvez mettre fin à votre contrat. Pour réaliser cette opération, vous aurez juste à envoyer une lettre de résiliation à votre compagnie d’assurances. Dans ladite lettre, vous devez lui expliquer de façon explicite les raisons qui vous poussent à mener une telle démarche.

En cas de vente de logement qui jouit de la souscription

Lorsque vous vendez votre logement, il est clair que les charges liées à ce dernier reviendront au nouveau propriétaire. Dans ce cas, vous avez donc le droit de résilier votre contrat d’assurance habitation auprès de votre assureur. Il faut noter que cette clause devra déjà être prise en compte lors de la signature du contrat.

En revanche, il est important de signaler à votre structure d’assurance que vous prévoyez vendre votre maison au moins 3 mois à l’avance.

Si votre logement n’est plus soumis aux mêmes risques

Vous pouvez rompre votre contrat lorsque votre logement n’est plus soumis aux mêmes risques. À titre d’exemple, une assurance souscrite dans une zone sismique, ne pourra plus couvrir à une maison qui ne l’est pas. En annulant donc votre contrat, vous pourrez souscrire une assurance mieux adaptée à votre nouvelle localisation. Par la même occasion, vous pourrez réaliser d’importantes économies.

En somme, les différentes situations énumérées ci-dessus peuvent vous amener à rompre un contrat d’assurance habitation. Outre ces cas, vous pouvez résilier votre contrat lorsque vous changez de situation matrimoniale ou professionnelle.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in:Assurance

0 %