Immobilier

L’investissement locatif avec la loi Pinel : qu’est ce que c’est ?

Après l’assurance vie, l’investissement dans l’immobilier locatif est considéré comme l’un des meilleurs placements par de nombreux français en 2021. En effet, ce type d’investissement est très fructueux et bénéficie de nombreuses aides afin de le rendre encore plus rentable et d’encourager plus d’investissements. Parmi ces dispositifs d’aide se trouve la loi Pinel, qui permet une réduction considérable sur le taux d’imposition pour toutes les personnes souhaitant investir dans l’immobilier locatif.

Dans cet article, vous allez tout découvrir à propos de la loi Pinel et de ses nombreux avantages.

Qu’est ce que la loi Pinel ?

Considérée comme une loi incitative, le dispositif Pinel contribue grandement au soutien des différentes construction immobilières. Cela permet, dans les grandes lignes, de réduire les impôts dans le but de promouvoir la construction de résidences et de différentes habitations neuves partout en France.

Il est connu que la loi Pinel est entièrement dédiée à l’investissement locatif dans les logements neufs, mais elle dispose également d’une partie environnementale et sociale. Sous certaines conditions, vous pourrez investir dans l’ancien grâce au dispositif Pinel ancien.

Tous les français peuvent bénéficier de la loi Pinel en investissant dans une habitation neuve, et cela même sans apport.

Les avantages de la loi Pinel

En investissant dans l’immobilier locatif neuf, vous profiterez des nombreux avantages qu’offre la loi Pinel :

  • Une réduction du taux d’impositions de 12%, 18% ou encore 21% selon le montant investi, la limite étant de 63 000 euros ;
  • L’obtention de compléments de revenus grâce aux loyers mensuels versés ;
  • Une bonne préparation du départ à la retraite du propriétaire ;
  • La création d’un excellent patrimoine immobilier avec possibilité de le léguer.

Les conditions afin de bénéficier des avantages de la loi Pinel

Afin de pouvoir bénéficier du dispositif Pinel, il existe de nombreuses conditions qu’il vous faut absolument respecter. Dans le cas contraire, vous pourrez perdre les bénéficies fiscaux obtenus avec cette loi. Voici les conditions les plus importantes à respecter :

  • Le logement neuf acheté doit être loué pour une durée de 6 ans, 9 ans ou au maximum 12 ans ;
  • Le logement doit impérativement se trouver en zone tenue, c’est à dire zone A, A bis ou encore zone B1 ;
  • La location du logement doit se faire dans les 12 mois suivant la fin de sa construction au maximum ;
  • Les normes énergétiques mises en place par la réglementation doivent être respectées ;
  • Les loyers doivent être soumis à un plafond (5500 euros par mètre carré) ;
  • Les ressources des locataires doivent être plafonnées.

Quelles sont les spécificités des logements éligibles à la loi Pinel ?

La loi Pinel 2021 ne s’appliquent pas à tous les logements. Avant de vous lancer, vous devrez bien vérifier que votre logement à mettre en location soit bel et bien éligible à la loi Pinel.

Voici la liste des différents logements concernés par le dispositif Pinel durant l’année 2021 :

  • Tous les logements construits récemment ;
  • Les logements qui s’achèveront dans les 30 mois suivant la signature du contrat d’acquisition ;
  • L’ensemble des logements qui ont été bâtis par l’acquéreur dans un délai de 30 mois après l’obtention de l’autorisation de construction ;
  • Les logements anciens à conditions d’être refaits à neuf ;
  • Les logements impossibles à habiter qui ont été entièrement réhabiliter ;
  • Les locaux et autres entrepôts éligibles à la transformation en habitations.

Notez que même si vous possédez l’un des logements cités si dessus, la loi Pinel ne vous sera pas appliquée automatiquement. il faudra avant toute chose remplir toutes les conditions citées plus haut afin de pouvoir bénéficier des nombreux avantages du dispositif.

Le zonage selon la loi Pinel

Dans les conditions afin de bénéficier de la loi Pinel, votre logement doit se situer en zone A, A bis ou B1. Cela correspond aux zones tendues, cela veut dire que la demande de logements locatifs dans ces zones et très élevée.

La zone A bis concerne par exemple 76 communes situées à Paris et en île de France. La zone A concerne 650 communes situés dans des grandes villes telles que Marseille, Lyon, Montpellier, Lille… La zone B1, quant à elle, concerne les 1546 communes possédant plus 250 000 habitants. Assurez-vous de vérifier si votre commune entre dans le zonage du dispositif Pinel.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %