Santé & Bien-être

Les avantages et inconvénients de l’oreiller à mémoire de forme

L’oreiller à mémoire de forme est l’une des inventions ayant vu le jour dans les années 2000. La NASA a participé à l’élaboration de cette mousse qui a pour but premier l’amortissement des accélérations auxquelles les astronautes sont soumis. Cet oreiller s’est très vite répandu dans les habitudes médicales et est devenu un accessoire recommandé par les ostéopathes. Quels sont alors les bienfaits et les inconvénients de l’oreiller à mémoire de forme ?

Les avantages de l’oreiller à mémoire de forme

L’oreiller à mémoire de forme présente une structure ergonomique qui est adaptable à chaque personne. En effet, il est fabriqué en matériau synthétique ou à partir des matières naturelles (le bambou ou le latex). Cela favorise son adaptation à toutes les morphologies du cou, des épaules, et de la tête. Une fois le temps d’accommodation passé, il garde en mémoire cette structure pour toujours.

L’oreiller à mémoire de forme garde en équilibre tout le corps et assure un sommeil réparateur à ses utilisateurs. Il aide à maintenir la nuque dans un bon positionnement par rapport à la colonne vertébrale. Ce faisant, il épargne les maladies qui surviennent à cause d’un mauvais alignement de la nuque pendant le sommeil. On note parmi ses effets réparateurs le traitement des douleurs au niveau du cou, du dos, mais aussi le soulagement des maux de tête.

Cet accessoire thérapeutique participe à la diminution du stress et à l’amélioration de l’humeur au réveil. Grâce à sa forme, il est prédisposé à faciliter une bonne circulation de l’air. Ainsi après un sommeil avec le coussin à mémoire de forme, l’utilisateur montre des traits d’un état d’esprit énergique. Par ailleurs, il ne nécessite pas un entretien particulier. Il suffit de le faire passer dans une machine à laver à 60 °C lorsqu’il est en matière synthétique. En ce qui concerne le type naturel, il faut juste l’aérer quotidiennement.

Les inconvénients de l’oreiller à mémoire de forme

Bien que l’oreiller à mémoire de forme offre de nombreux bienfaits, il possède quelques limites. D’une part, lorsqu’il est mal choisi, il peut être la source des migraines ou des douleurs dorsales ou cervicales. Il en est de même si l’oreiller est de mauvaise qualité. D’autre part, les personnes qui suent beaucoup pendant le sommeil ne pourront pas l’utiliser. Cependant, il est possible de les combiner avec des alvéoles perforées qui sont indiquées contre la transpiration.

De plus, cet oreiller nécessite un temps minimum pour épouser la morphologie de la tête de son utilisateur. Ce temps devient long lorsque l’individu change de position durant le sommeil. En outre, son efficacité est conditionnée au rapport de poids entre la tête et la nuque. Lorsque celui-ci n’est pas proportionnel, la répartition de la pression sur le fibrocartilage intervertébral devient irrégulière. Dans ces cas, il ne garantit plus un confort optimal.

Un autre inconvénient de l’oreiller à mémoire de forme est son coût d’achat très élevé. Il faut prévoir un budget assez conséquent si l’on souhaite posséder un prototype de qualité supérieure. À titre illustratif, il faut envisager une somme comprise entre 40 et 90 euros pour acquérir l’un des modèles (synthétique ou naturel).

En résumé, l’oreiller à mémoire de forme constitue un excellent remède contre les problèmes cervicaux et dorsaux. Toutefois, pour en bénéficier, il faut tenir de la morphologie de son utilisateur lors de l’achat.

Rédiger un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %